Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | January 17, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Free State of Jones (2016)

Chalisbury
  • On September 6, 2016
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
5

Comestible

Sortie (France) : 14 septembre 2016

Fatigué d’une guerre dans laquelle il ne se reconnait pas, Newton Knight déserte le combat pour en mener un autre. Après avoir touché les cimes, Mc Conaughey ne serait-il pas de nouveau au creux de la vague ?

Plongés au cœur de la guerre de Sécession, Free State of Jones nous conte l’histoire vraie de cet infirmier qui décida de fuir le champ de bataille, et devint le leader d’une communauté de déserteurs, à la recherche d’une liberté perdue. Un rôle parfait pour McConaughey, entre drame et action, émotion et discours ampoulés. La frontière est parfois mince entre réussite et ratage, et nous ne sommes ici pas loin du flop. Tous les éléments classiques étaient pourtant réunis pour nous offrir un récit d’anthologie : une fenêtre ouverte sur un pan de l’Histoire que nous connaissons moins, celle de ces déserteurs solidaires, un anti-héros abîmé, ce sud profond des Etats-Unis et son Histoire lourde…

free state of jones conaughey

Malgré cela, le film est plombé par ses longueurs et par le jeu de McConaughey, trop souvent borderline. Laissant peu de place à la suggestion, celui-ci en fait des caisses, comme à son habitude, et finit par rendre notre protagoniste irritant et peu crédible. Il devient une caricature de lui-même, un risque jusqu’ici toujours latent dans son jeu. Le pauvre n’est de plus, pas vraiment aidé par la mise en scène où les dialogues, n’aident jamais à mettre en avant l’histoire, somme toute assez riche, comme l’est le personnage, ambivalent et complexe. Reste les décors et la photographie puisque Free State of Jones jouit d’une esthétique indéniable qui fait passer ses 2h de quasi immobilisme, un peu mieux…

free state of jones2

Free State of Jones aurait peut-être gagné à moins se reposer sur les épaules un peu trop égocentriques de Matthew McConaughey, dommage pour un film au potentiel certain. N’est pas Daniel Day Lewis qui veut.

Synopsis :

En pleine guerre de Sécession, Newton Knight, courageux fermier du Mississippi, prend la tête d’un groupe de modestes paysans blancs et d’esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l’avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés… Résolument engagé contre l’injustice et l’exploitation humaine, l’intrépide fermier fonde le premier État d’hommes libres où Noirs et Blancs sont à égalité. 

Submit a Comment