Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | September 5, 2016

Scroll to top

Top

No Comments

Jamais Entre Amis (2015)

Chalisbury
  • On September 7, 2015
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
0

Plaisant

Sortie (France) : 9 septembre 205

Présenté à Deauville en avant-première, Jamais entre Amis (Sleeping with Other People) est le quatrième film de Leslye Headland, réalisatrice entre autres, du très passable Bachelorette.

Alors que Bachelorette était déjà un sous-Mes Meilleures Amies, Leslye Headland récidive avec cette fois, un sous-Quand Harry Rencontre Sally. Alison Brie et Jason Sudeikis campent un duo d’amis, qui, après avoir vécu leur première fois respective ensemble, se retrouvent quelques années plus tard par hasard. Si le film est évidemment complètement prévisible, il est néanmoins parsemé de petites répliques inattendues et de scènes parfois savoureuses. Ces quelques qualités ne sauraient malheureusement pas compenser les défauts qui font de Jamais Entre Amis un film largement oubliable. Il n’est jamais à la hauteur de son mentor mentionné précédemment, dont il emprunte même parfois des mécanismes comiques.

ob_2e7de4_jamais-entre-amis-03

Il faut également insister sur le fait que les ¾ des dialogues du film tournent autour d’un sujet et d’un seul : le sexe. Bien que tout ceci ne tombe jamais (ou assez rarement) dans le graveleux ou le vulgaire, il a fait fuir les spectateurs les plus âgés d’entre nous. Âmes sensibles et prudes s’abstenir.

1280x720-63O

En ce qui concerne notre duo, celui-ci n’a malheureusement aucune alchimie, et on peine à croire à leur histoire et leur romance. Dommage car, des deux, Sudeikis tire bien son épingle du jeu, dans le rôle de ce Don Juan au cœur tendre. Il alterne des facettes comiques et dramatiques avec la même aisance et nous offre un jeu savoureux. Alison Brie quand à elle (n’en déplaise à la fanbase) fait son job, ni plus ni moins. Candide et fragile, tellement qu’on frôle parfois l’agacement face à son jeu de mignonne ingénue. Elle n’apporte rien de plus à son rôle, là où Meg Ryan quand à elle, excellait. Mention spéciale pour Amanda Peet et Adam Scott qui viennent soutenir le duo dans deux seconds rôles plus intéressants qu’il n’y paraît.

Jamais Entre Amis se regarde agréablement, mais ne laissera sans doute pas une trace indélébile au Panthéon des comédies romantiques.

Synopsis :

Jake et Lainey ont perdu ensemble leur virginité sur un coup de tête à l’université. Quand ils se recroisent 12 ans plus tard à New York, ils réalisent tous les deux qu’ils sont devenus des champions de l’infidélité. Prêts à tout pour trouver des solutions à leur problème, ils s’engagent dans une relation platonique sans tabous afin de s’entraider dans leur quête du véritable amour.

Submit a Comment